Atipik Solutions, partenaire IoT d’Orange

IoT Journey, un écosystème de partenaires au service des projets IoT. Comment améliorer les performances ? Comment accompagner les entreprises vers la transformation digitale ? Orange et son réseau de partenaires proposent un ensemble de solutions complètes.

L’industrie 4.0 fait face à de nombreux enjeux :

Améliorer la rentabilité des entreprises, optimiser la production, passer plus vite de l’analyse à l’action, motiver les équipes, digitaliser pour faciliter le travail de chaque collaborateur, impacter positivement en considérant les économies de ressources.

L‘IoT s’inscrit ainsi dans une démarche collaborative entre l’humain et le digital, pour améliorer le travail de chacun et des équipes et ainsi booster la performance.

Découvrez notre solution disruptive et collaborative sur le marché des logiciels de pilotage de la performance.

La première rencontre entre Atipik solutions et Orange a eu lieu sur le salon SMART INDUSTRIES à Lyon en mars 2019. Ensuite, plusieurs rencontres ont été organisées pour évaluer la possibilité de construire une offre commune. Les deux entreprises ont construit un support commun pour évaluer l’écho en interne Orange Business Service. Un assessment technique et une étude Go To Market (équipe de Lyon) ont également commencé en mars 2020.

En décembre 2020, Atipik solution a participé à l’événement Orange « Anticipation club IoT ». Ils sont ensuite été candidats au « Datavenue Challenge » en mars 2021.

Cette collaboration permet d’offrir un outil innovant et « métier » sur les axes « optimiser votre production » et « faciliter le travail de vos agents ». Mais aussi, d’ajouter de l’analytics sur les data collectées, de mettre en place de la connectivité hors et dans l’usine, de garantir la cyber sécurité et de proposer un hébergement Cloud français.

Elle permet également la mise en place de terminaux mobiles (tablettes, smartphones) et d’un pilotage global partout dans le monde.

Découvrez l’ensemble de l’article en suivant ce lien.

Entretien avec Benoît Santais, le directeur commercial d’Atipik Solutions

Partageant les valeurs d’Atipik Solutions et convaincu par WATSY®, notre outil de pilotage de la performance, Benoit Santais nous a rejoint en 2019. Dans cet entretien, notre Directeur commercial évoque son parcours en entreprises ainsi que sa pratique du Management des organisations. Évaluant les outils de pilotage industriel existants, il nous livre sa vision de l’industrie du futur.

Quel fut votre parcours professionnel ?

Ingénieur chimiste de formation, j’ai évolué pendant 30 ans dans l’industrie et l’animation d’équipes. J’ai ainsi assumé des postes de Responsable de production, Directeur de sites industriels et Dirigeant de PME.

En tout début de carrière, j’ai travaillé au sein de Grands Groupes internationaux, particulièrement structurés. J’ai ainsi fait l’apprentissage de différents processus industriels, que je devais assimiler et appliquer. Puis au fil du temps, mon environnement de travail a évolué. J’ai intégré des ETI (Entreprise de Taille Intermédiaire) puis des PME, beaucoup moins formalisées.

J’ai continué d’approfondir mes connaissances, tout en partageant les démarches structurantes des Groupes internationaux. Mon expérience m’a ainsi permis de concevoir et d’implanter les processus indispensables au pilotage industriel. C’est là, toute la force d’un(e) Manager. Il/elle doit être capable d’analyser la situation existante et d’établir une démarche de progrès, guidant son équipe vers l’excellence opérationnelle.

Mon parcours en industrie m’a, en outre, permis de me forger de fortes convictions en matière de management collaboratif. Je crois en l’efficience de l’intelligence collective. Tout autant qu’en l’efficacité de la simplicité et à la nécessité de passer à l’action, dès l’émergence des problèmes

De plus, je suis persuadé les organisations doivent favoriser la prise d’initiative, l’autonomie et l’enrichissement intellectuel de tous leurs salarié(e)s. Car, c’est précisément ce qui donne du sens à leurs actions quotidiennes.

Il existe, à mon sens, (encore) trop de « jobs presse-bouton », peu épanouissants en entreprises. De plus, nombre de définitions de postes se bornent toujours à lister les tâches des collaborateurs/collaboratrices. Cela me semble extrêmement réducteur et peu propice à la motivation des équipes et à l’amélioration de la productivité industrielle.

Car, mon expérience de Manager et de Dirigeant d’entreprise me l’a appris. Quels que soient le secteur, les méthodes ou les machines utilisées : ce sont les hommes et les femmes qui font la différence. Encore faut-il qu’ils/qu’elles disposent d’outils favorisant le passage à l’action, la cohésion d’équipe et le travail collaboratif.

Que pensez-vous des outils de pilotage existants ?

La plupart des organisations disposent désormais d’un ERP (Entreprise Resource Planning). Ces outils sont, cependant, souvent axés sur les seules mesures de la performance. Peu d’entre eux permettent d’accompagner une démarche globale de pilotage du progrès.

Or, si la mesure d’indicateurs est nécessaire : décisions et actions sont vitales pour « booster » performance industrielle et amélioration continue

De plus, souvent complexes, les indicateurs choisis ne reflètent que de très loin la réalité des organisations. Or, tout le temps passé au recueil et à l’analyse de ces données pourrait être affecté à l’action et à la résolution immédiate des problèmes.

Cette situation fait précisément écho à mon vécu de Responsable de site industriel. La première tâche de ma journée consistait, ainsi, à enregistrer des indicateurs dans des tableaux de bord. Ils devaient me permettre d’identifier et d’analyser l’apparition des aléas de production. C’était un travail solitaire et chronophage, sans recours à l’intelligence collective. Une gestion de projet qui privilégiait les chiffres, au détriment des membres de mon équipe.

Aujourd’hui encore, des équipes de production intègrent régulièrement des données dans un ERP, en ignorant leur finalité (Leur traitement et synthèse étant réalisés par une tierce personne). Privé(e)s du sens de leurs actions, il est probable que ces Opérateurs/Opératrices cesseront, un jour ou l’autre, de renseigner les indicateurs demandés. Avec pour conséquence : une possible déperdition d’informations, parfois cruciales pour l’entreprise. 

Pire encore, l’absence de saisie dans l’ERP peut ne susciter aucune réaction au sein de l’organisation. Elle contribuera alors à la démotivation des Opérateurs/Opératrices et à la dépréciation de leurs fonctions dans l’entreprise. 

Ces pratiques de travail me confortent dans la nécessité de disposer d’outils numériques clé-en-main, faciles à utiliser et allant à l’essentiel.

Pourquoi avez-vous rejoint l’équipe de direction d’Atipik Solutions ?

J’ai été séduit par le projet d’entreprise d’Atipik Solutions, alliant de solides expériences industrielles à la jeunesse des nouvelles technologies numériques

En dialoguant avec l’équipe, j’ai identifié nos valeurs communes et cette même vision des prérequis du pilotage de la performance. De fait, la simplicité, l’empathie et la confiance accordée aux équipes ont toujours étaient essentielles, à mes yeux.

C’est pourquoi, WATSY® (WAste Tracking System) m’a semblé parfaitement adapté à la performance industrielle et à l’amélioration continue des organisations.

Véritable aide au management, notre logiciel industriel (re)place les collaborateurs/collaboratrices « autour de la table ». Il contribue ainsi à (re)donner du sens à leurs actions

Une démarche simple et collaborative, que l’équipe d’Atipik Solutions s’applique, chaque jour, à elle-même !

De plus, à mon arrivée tout était encore à construire. Notamment le développement et le mode de distribution de notre solution logicielle. C’était un beau défi à relever pour le Dirigeant d’entreprise que je suis. 

À l’instar des autres membres de l’équipe d’Atipik Solutions, je suis passionné par le monde industriel et ses transformations. Dans le contexte actuel de la transition écologique, les entreprises doivent désormais disposer d’outils digitaux, permettant l’économie et l’optimisation des ressources.

Justement, quelle est votre vision de l’industrie française 4.0 ? 

En 2008-2009, la plupart des industriels français n’ont, à mon sens, pas su négocier le virage de la robotisation. Et ce pour deux raisons. Le postulat que, seule la délocalisation permettrait la baisse des coûts de production. Et d’autre part, la forte résistance des syndicats professionnels aux transformations-métiers nécessaires.

Aujourd’hui, avec la digitalisation des entreprises, un nouveau challenge s’offre à l’industrie française. C’est, à mon sens, l’enjeu majeur des cinq prochaines années. 

Je note d’ailleurs que la numérisation des organisations est largement plus évoquée en entreprise, que ne l’était la robotisation. Elle bénéficie, en outre, d’une vision nouvelle et positive de l’industrie française. Il y a une quinzaine d’années, le monde industriel était encore perçu comme polluant et peu attractif.

Soutenue par les Autorités, la revalorisation de l’industrie française offre aux organisations un environnement particulièrement propice à la transformation numérique. Lors de mes échanges avec les industriels, j’ai d’ailleurs constaté un formidable changement de mentalité, en trois ans seulement. 

La crise sanitaire actuelle a certainement contribué à cette prise de conscience en favorisant l’utilisation d’outils numériques et le Made in France. En quelques mois, la visioconférence, la recherche et la collecte d’information en ligne se sont largement généralisées.

Gageons que le salon Global Industrie de Lyon*, auquel Atipik Solutions participera prochainement, confirmera cette nouvelle dynamique industrielle. Et que nous rencontrerons nombre d’entreprises recherchant un logiciel informatique collaboratif et innovant, pour « booster » leur performance industrielle. 

Car, j’en suis persuadé, les entreprises qui se distingueront à l’avenir seront sobres, humaines et numériques.

*Global Industrie – SMART INDUSTRIES Stand n°1E16Smart Tech (Eurexpo Lyon, du 6 au 9 septembre 2021)